Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Système de santé obsolète : des alternatives !

Publié le : 29 avril 2022Par

Depuis la bascule du monde dans l’époque de la pandémie de covid-19, les faiblesses de longue date et la tyrannie des systèmes de santé ont été accentuées, causant sa décadence. Elles ont mis en évidence la nécessité d’une transmutation et la création de solutions alternatives, hors du contrôle de la toute-puissante Big-Pharma. Bonne nouvelle : des initiatives concrètes voient actuellement le jour. Voici les deux premières, FreedomMed aux USA, et Soignez heureux, sa version similaire franco-Suisse.

La plateforme FreedomMed

Le défenseur des droits de l’homme pour la communauté noire et PDG d’Urban Global Health Alliance, Kevin D. Jenkins, a annoncé le lancement de la Freedom Medical Association et de sa plateforme FreedomMed.org en mars 2022. Il s’agit d’une nouvelle société de soins alternatifs et de santé aux États-Unis, indépendante du gouvernement et non contrôlée par BigPharma ou les compagnies d’assurance maladie. En somme, c’est une association de professionnels de santé dont l’objectif premier est de protéger les droits médicaux constitutionnels de tous les citoyens, y compris les enfants et les seniors, et de leur permettre de reprendre leur santé en main. « Pour les médecins de la FMA, la liberté de choix de soin de santé et l’indépendance est essentielle, annonce Kevin D. Jenkins. Elle protège les droits individuels des patients et assure des soins de santé de qualité. Nous voulons des médecins qui croient en le serment d’Hippocrate et qui l’appliquent. Nous voulons que les citoyens puissent à nouveau avoir confiance dans le système médical. »

Un tout nouveau concept de système de santé : la télémédecine nationale

Son fonctionnement est basé sur trois niveaux, entre lesquels des ponts sont érigés : la téléconsultation, l’assurance et enfin le pharmaceutique. La plateforme recrute les infirmier.e.s et médecins qui furent mis à pied et à genoux pendant la pandémie, ceux qui ont été pénalisés et sanctionnés pendant la crise. Ceux-là même qui ont voulu soigner les gens avec des traitements thérapeutiques efficaces mais non cautionnés par les gouvernements.

Les objectifs proches sont multiples : redonner aux médecins et aux patients le droit de choisir ce qu’ils pensent être bon pour le corps, reconstruire une base nouvelle et ramener la confiance dans la relation entre les docteurs et les patients. Il s’agit aussi de construire un futur pour le système de santé. Objectif à plus long terme : créer une meilleure société.

La philosophie de Kevin Jenkins

« Chaque personne mérite les meilleurs conseils de son médecin – et avec le moins d’intrusion possible du gouvernement. Les médecins devraient pouvoir pratiquer la médecine comme ils l’ont toujours fait, en utilisant des médicaments et des traitements approuvés par la FDA (Food and Drug Administration). En médecine, il ne devrait y avoir aucun contrôle du gouvernement planant comme une épée de Damoclès au-dessus des médecins et des patients. Il est important de maintenir une approche décisionnelle ascendante centrée sur le patient et basée sur les besoins individuels de chaque patient. »

L’équivalent franco-suisse : l’ONG Ah-si.org/Soignez heureux

Sur le même mode de fonctionnement, la plateforme Soignez Heureux fait également partie de l’Alliance Humaine Santé Internationale (AHSI). Depuis septembre 2021, elle permet aux médecins de continuer à travailler en les mettant en relation des soignants et patients, à titre gratuit – les patients (ou « clients ») sont cependant libres de faire un don à l’organisation en échange, et les soignants pourront recevoir une « compensation » de leur temps à travers l’ONG AHSI.

Faire de la santé une priorité absolue

Ces initiatives représentent une fabuleuse opportunité de faire renaître le système de santé et d’apporter des solutions de santé innovantes. Elles font d’ailleurs écho au manifeste « Laissons les médecins prescrire », qui avait réuni en 2020-2021 des médecins français réclamant le droit de prescrire en leur âme et conscience. Elles n’ont pas l’air révolutionnaire tant elles sont simples, et pourtant, elles pourraient permettre de construire une société plus saine.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

claire-lelong

À propos de l’auteur

Journaliste pour la presse print & web, elle est spécialisée dans les thématiques maison, jardin, kids, santé naturelle. Passionnée par la décoration, l’écologie-la nature, l’empowerment, la cuisine saine et le yoga, elle est aussi maman de deux petits d’Homme. Depuis leur naissance, elle met tout en œuvre pour leur épanouissement : éducation bienveillante et positive, nourriture du corps et de l’esprit…

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Titre

Aller en haut