Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

La monodiète d’été : pourquoi ? comment ?

Publié le : 10 août 2021Par

Quelle meilleure période que l’été et son abondance de fruits frais et juteux pour expérimenter une monodiète de fruits ? Se détoxifier en douceur, retrouver une silhouette harmonieuse, favoriser les mécanismes d’autoguérison du corps : la monodiète est pleine de promesses… Comment la mettre en place en pratique et quels en sont tous les bienfaits ?

Un bon nettoyage est nécessaire !

Aujourd’hui, nos organismes sont mis à rude épreuve : le stress, la pollution, une mauvaise alimentation apportent de multiples toxines que notre corps peine à évacuer. Nos cinq émonctoires (reins, intestins, peau, poumons et foie) peuvent être malmenés car surchargés par un mode de vie inadapté. Produits ultratransformés, additifs alimentaires, alcool, tabac, pesticides, produits animaux, produits laitiers, céréales sont autant d’éléments qui intoxiquent notre corps.
Il est alors important de faire, de temps à autre, un vrai cadeau à notre corps et de lui offrir des périodes de repos et de nettoyage. C’est exactement ce qu’une monodiète permet de faire !

Les effets d’une monodiète

Entreprendre une monodiète permet de mettre au repos tout le système digestif (ou du moins de diminuer considérablement le travail digestif nécessaire), ce qui entraîne une régénération de la muqueuse intestinale et du microbiote associé. Ainsi, un peu comme durant un jeûne, de l’énergie vitale va être libérée afin de se concentrer sur la détoxification et les processus de réparation. En arrêtant d’amener des toxines, le sang et la lymphe voient baisser leur charge toxémique, les émonctoires sont soulagés et peuvent alors éliminer le surplus de toxines accumulées. Par ce biais, il s’opère une détoxification générale de l’organisme et un renforcement du système immunitaire.
Une monodiète permet également de perdre du poids. En effet, en monodiète, on a tendance à manger moins de calories et donc l’organisme va puiser dans ses réserves.

Le principe : manger un seul aliment

Une monodiète consiste à ne manger qu’un seul aliment pendant plusieurs jours (le plus souvent un à trois jours). Il est possible d’aller au-delà de trois jours, mais dans ce cas il conviendra d’ajouter des minéraux sous forme de plantes en poudre ou de jus de légumes afin d’éviter la déminéralisation. L’idéal est de vous faire accompagner et d’adapter la cure en fonction de votre terrain et de votre constitution.

Quel aliment manger ?

Les monodiètes physiologiques qui visent une détoxification de l’organisme sont uniquement réalisées avec des fruits. Plus le fruit est aqueux, plus la digestion sera légère et plus la monodiète aura un effet nettoyant et drainant pour l’organisme. Le plus important est de choisir un fruit qui vous attire.
Il est vivement conseillé d’éviter toute monodiète à base de céréales, de féculents ou autre aliment non physiologique. La plus répandue, la monodiète de riz, bien qu’amenant une simplification de la digestion pour des personnes ayant une alimentation classique, entraîne un encrassement des intestins et la production de déchets colloïdaux (colles) dus aux amidons.
Certains envisagent de faire une monodiète à base de légumes cuits. Cela reste possible, même si les processus de détoxification seront fortement réduits en comparaison avec une monodiète de fruits.

Quelques monodiètes parmi les plus pratiquées

  • La monodiète de raisin

    Le raisin est sûrement le fruit le plus nettoyant. De par son astringence, il a la capacité de drainer la lymphe et de détoxifier rapidement l’organisme. Le raisin noir contient plus de tanins et est donc plus actif que le vert. La monodiète de raisin est sûrement la meilleure des monodiètes et la plus puissante.

  • La monodiète de pastèque ou de melon

    La pastèque et le melon sont particulièrement drainants pour la sphère urinaire et rénale. Très hydratants et rafraîchissants, ces fruits sont parfaits pour la période estivale. Peu calorique, c’est la monodiète la plus indiquée pour perdre du poids tout en se nettoyant en profondeur.

  • La monodiète de pommes

    Avec la monodiète de raisin, c’est sans doute la plus pratiquée. La pomme est le fruit idéal pour les intestins fragiles. Pour ne pas se lasser, certains déclinent alors la pomme sous toutes ses formes : crue, en compote, au four, en chips. Tout est possible, mais une monodiète de fruits crus permet de bénéficier du plein potentiel nettoyant et revitalisant d’un aliment vivant.

  • La monodiète de bananes

    La banane étant plus nutritive et « réchauffante », cette monodiète est plus adaptée aux personnes frileuses et aux saisons plus froides. Elle est moins détoxifiante que les monodiètes précédentes, car la banane est plus dense et donc plus longue à digérer.

Il également possible de faire des monodiètes de pêches, d’abricots, de poires, de cerises, d’oranges…

Conseils pour une monodiète réussie

  • Prévoyez une monodiète à un moment où vous pouvez être au calme et vous extraire de vos habitudes sociales. Prenez quelques jours de repos, et profitez-en pour prendre soin de vous. Il est possible de faire du sport, mais il convient de choisir une activité adaptée à votre vitalité et d’éviter les activités trop intenses.
  • Faites vos courses avant de commencer cette monodiète.
  • Pour optimiser les bienfaits de la monodiète, allégez l’alimentation au moins la veille de la monodiète et privilégiez des repas riches en fibres insolubles (salades de crudités, soupes de légumes…) afin d’obtenir un effet « balai intestinal ».

Contre-indications

Les monodiètes sont à proscrire pendant la grossesse ou l’allaitement. Il est indispensable de ne pas être en sous-vitalité ou dénutri. Pour tous les cas particuliers, il est conseillé de se faire accompagner par un.e naturopathe.

Une monodiète pour un nouveau départ !

Une monodiète amène un mieux-être, une sensation de légèreté, un ventre dégonflé, un teint ravivé, une clarté mentale et un regain d’énergie. C’est l’occasion de faire un bon ménage dans notre corps, de remettre les compteurs à zéro et de repartir sur des habitudes alimentaires plus saines après ces quelques jours de cure. Vous verrez, comme après un jeûne, votre corps réclamera des aliments plus sains !

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

ben-hicaubert

À propos de l’auteur

Naturopathe-hygiéniste et iridologue, Ben est spécialisé en détoxification et en alimentation vivante. Il partage son expérience des pratiques naturelles de santé à travers des consultations, mais aussi des conférences, stages et ateliers. Installé au Pays basque dans un écolieu, il est passionné de permaculture et propose des formations personnalisées pour redonner vie à la terre et créer des forêts fruitières.

Commentaires

Afficher

Un commentaire

  1. […] une journée, deux jours, une semaine, deux semaines, un mois… L’idée d’une monodiète n’est pas de s’affamer, c’est pourquoi l’aliment choisi pourra être […]

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Titre

Aller en haut