Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

La vigne rouge, du jardin à la tisanière

Publié le : 30 novembre 2022Par

La vigne, Vitis vinifera. (de vita, la vie) est une plante sacrée, ancestrale et médicinale. Elle est cultivée depuis des temps immémoriaux pour l’usage de ses feuilles, du raisin, de la sève, des sarments et aussi du marc. Considérée comme  « plante sacrée », elle fut associée aux divinités et à de nombreux rituels. En sumérien on la nommait geshtin « herbe ou arbre de vie ».

Plante sacrée, ancestrale et médicinale

Traditionnellement, on prélevait  la sève dite « pleurs de la vigne » au printemps pour soulager les troubles ophtalmologiques et la cicatrisation. On utilisait la cendre des sarments pour calmer les douleurs articulaires, pour leurs propriétés diurétiques. On soignait les morsures de chien et de serpent ou bien encore on l’employait pour annuler les effets des potions malfaisantes ajoutées à du vinaigre miellé et salé.

On broyait les feuilles et les vrilles pour en faire des emplâtres contre les douleurs de tête, l’inflammation et « l’ardeur » de l’estomac et de la rate, tandis que le suc extrait était un remède astringent pour la dysenterie et les crachements de sang.

Aujourd’hui, seules les feuilles de la vigne rouge sont reconnues par l’ANSM[1] pour leurs propriétés antioxydantes et vasoconstrictrices, leurs effets pour la circulation sanguine. Inscrite à la pharmacopée européenne, elle dispose d’une monographie de contrôle et elle est dispensée en pharmacie.

Dioscoride, médecin grec du 1er siècle après J.-C., distingua le premier les propriétés et les usages de la chair du grain de raisin de ceux des pépins qu’il contient. Aujourd’hui on a extrait de la peau du raisin rouge le resveratrol, un phytonutriment puissant antioxydant et cardio protecteur, très utilisé en cosmétique.

La vigne en phytothérapie

 Grande plante du système circulatoire sanguin, elle protège les vaisseaux sanguins, tonifie les veines, agit en prévention des varices, de la couperose, et soulage les crises hémorroïdaires en facilitant la circulation sanguine. Elle diminue la sensation de jambes lourdes (notamment en période de fortes chaleurs). Son activité vitaminique P combat l’insuffisance veineuse et la fragilité capillaire cutanée en augmentant la résistance des vaisseaux et en diminuant leur perméabilité. Elle contient des tanins qui favorisent la contraction des cellules musculaires et des vaisseaux facilitant le retour du sang accumulé dans les membres inférieurs vers le cœur. Elle stabilise le collagène (protéine qui confère aux tissus une résistance mécanique à l’étirement). Elle soulage les migraines et les règles douloureuses dues à une mauvaise circulation sanguine.

Quant aux bienfaits de son fruit, ils ne sont plus à démontrer… Le raisin cru est l’aliment complet du monde végétal !

  • Le marc de raisin obtenu par pressage des grappes de vignes rouges pour en extraire le jus est reconnu pour son action contre le poids excessif et la cellulite, s’invitant ainsi dans les cures de thalassothérapie sous forme de bains ou d’enveloppements. Le marc est un régulateur intestinal; les mucilages dont il est constitué régulent l’arrivée des aliments dans le sang pour éviter les pics sanguins de glucose responsables de la mise en réserve des calories dans les cellules adipeuses. Il agit aussi comme laxatif doux. Ses propriétés veinotoniques et éliminatrices améliorent la circulation capillaire et veineuse luttant ainsi contre les stases veineuses à l’origine de la cellulite et favorisant l’épuration du sang.
  • Les pépins de raisin sont gorgés de sels minéraux, vitamines et oligo-éléments. L’huile qui en extraite est anti-diarrhéique et très utilisée dans la cosmétique.
  • Les raisins bien murs et à pellicules minces ont milles propriétés en cure. Le jus de raisins est riche en sucres, en sels potassium et en calcium, il est nourrissant, conseillée pour une alimentation trop riche ou trop chargée d’éléments acidifiants.
  • Les raisins secs pris en décoction seront utiles contre la toux et les inflammations des organes de la respiration.

Note à propos du resveratrol

Le resveratrol est un phytonutriment présent à l’état naturel dans les aliments d’origine végétale, appartenant à la famille des phytooestrogènes. Il est connu principalement dans la peau du raisin rouge. C’est un puissant antioxydant aux effets cardio-protecteurs. Il protège du dessèchement et de la fragilisation des membranes cellulaires suite à des agressions comme le soleil et la pollution qui favorisent l’apparition des rides, la perte d’éclat, le dessèchement et le vieillissement de la peau. Le resvératrol en luttant contre les radicaux libres préserve l’hydratation et la structure du tissu cutané pour freiner son vieillissement. Il régénère la peau en douceur en apportant éclat et vitalité, très utilisé en cosmétique (anti-tâches, anti-rides, anti-âge). Il est aussi anti-inflammatoire pour la cicatrisation des plaies.

  • Modes de préparation
  • Les formes galéniques de la vigne rouge les plus usuelless sont les tisanes, les poudres, et pour les usages externes les baumes ou les lotions. On la trouve en extrait et en teinture-mère.
  • En infusion contre l’insuffisance veineuse, les règles abondantes : 20 g de feuilles de vigne séchées pour 1/2L d’eau.
  • Cure de raisin 0,5 à 4kg par jour en commençant par 500g, 4 repas par jour pendant 5 ou 6 semaines si possible
  • Cure de jus de raisin ; 1 à 3 L par jour
  • En association avec le fragon petit houx, le cyprès, le marronnier, le ginkgo ou encore le cassis pour augmenter l’effet protecteur vasculaire et veinotonique.
  • Boisson stimulante et fortifiante pour combattre les refroidissements ou fatigues passagères ; vin chauffé, sucré et aromatisé avec de la cannelle, clou de girofle et une tranche de citron.[2]
  • Déconseillée à forte doses aux femmes enceintes et aux enfants

Au jardin

  • Date de plantation: novembre à mars
  • Partie de la plante utilisée: feuille – fruit
  • Date de récolte: de septembre à octobre

C’est en automne que l’on récolte les feuilles rouges de la vigne sur des cépages rouges dits « teinturiers » issus de cultivars à raisins noirs, comme La vigne des rivages (Vitis riparia) ou la vigne des renards (Vitis labrusca). Ne confondons pas la vigne rouge et la vigne vierge (Parthenocissus quinquefolia)  aux mêmes couleurs chatoyantes à l’automne.

Elle affectionne une exposition ensoleillée et un sol léger. Elle se palisse très bien en cordon simple ou à bras opposés, ou cordons doubles, idéale pour couvrir une pergola, un mur etc.

[1] Agence nationale de la santé et du médicament.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

gaignard-eve

À propos de l’auteur

Amoureuse des plantes et de la nature, Eve Gaignard est jardinière, conseillère en phytothérapie et conceptrice de jardins. Elle est l’autrice du livre "Elles poussent, elles soignent. 50 plantes à cultiver aux bienfaits reconnus", guide pratique aux éditions Larousse.

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Quelles plantes pour accompagner la détox ?

Par |6 janvier 2023|

En infusion, décoction, en application cutanée, en diffusion, mais aussi en compléments alimentaires. A choisir bio ou d’origine contrôlée, soyez curieux et renseignez vous dans vos herboristeries préférées ! Fonction

Lire l'article

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Interview avec Miguel Barthéléry

Par |4 mars 2016|

Le Chou Brave rencontre Miguel Barthéléry Miguel Barthéléry est Dr. en médecine moléculaire, Vegan et Crudivore. Il s'est intéressé de près à l'alimentation vivante comme outil puissant de prévention des

Lire l'article

Titre

Aller en haut