Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

Nos 3 huiles essentielles de la rentrée

Publié le : 7 septembre 2022Par

Barbecues et randos, farniente et jeux de cartes, apéros et cigales, transats et parasols, nuits blanches et grasses mat’… On s’habitue sans trop d’efforts à ce genre de routine, mais voilà : le calendrier nous rattrape et c’est déjà la rentrée ! Le rythme estival va devoir céder sa place à celui du réveille-matin, et du métro-boulot-dodo qui l’accompagne. L’automne approche à grands pas et avec lui son lot traditionnel de coups de mou, de jours qui raccourcissent, de rhumes et autres affections ORL habituelles.

Parce que cette transition est parfois rude, il est bon de pouvoir trouver dans sa pharmacie le petit coup de pouce dont on a besoin pour la surmonter et être dans les meilleures dispositions pour faire sa rentrée. On vous propose donc 3 huiles essentielles parmi nos chouchoutes, qui sauront vous chouchouter dans toutes les situations !

La Menthe poivrée : le coup de boost pour rester focus

Digestion lourde, lendemain de fête, migraine, mal des transports… voilà quelques-unes des très nombreuses indications de l’huile essentielle de Menthe poivrée. De son nom latin Mentha x piperita, les monoterpénols entrant dans sa composition constituent également un puissant tonique du système nerveux, favorisant la concentration et la vigilance.

3 gouttes diluées dans un peu d’huile végétale appliquées sur les poignets qu’on frottera l’un contre l’autre, et ça repart ! On peut aussi appliquer 3 gouttes sur un mouchoir, et respirer profondément pendant quelques instants.

La Lavande vraie : être relax face au stress

Parfois appelée lavande fine ou lavande officinale, il s’agit en fait de la même plante répondant au nom botanique de Lavandula angustifolia. Avec ses propriétés anti-dépressives, c’est la reine de la zénitude ! Elle va notamment faciliter l’endormissement, apaiser les contractures musculaires et nous regonfler en cas de déprime : de quoi se remettre en selle tout en douceur.

On l’utilisera en diffusion atmosphérique environ 15 minutes et jusqu’à 3 fois par jour pour apaiser le stress, les insomnies et l’anxiété. Si vous n’avez pas de diffuseur sous la main, une solution simple et efficace consiste à en appliquer une goutte sur le plexus solaire et sur la zone du cœur. Un massage éclair en cas de contracture musculaire soulagera rapidement la zone concernée, et on l’emploiera ici diluée dans un peu d’huile végétale.

Le Ravintsara : l’anti-infectieux par excellence

De son appellation latine Cinnamomum camphora, le ravintsara (à ne pas confondre avec le ravensare, ou Ravensara aromatica) produit une molécule appelée Eucalyptol. Aussi connue sous le nom de 1,8 cinéole, c’est son puissant potentiel antiviral, antifongique et bactéricide qui nous intéresse. Également expectorante, cette huile essentielle est la réponse toute trouvée aux affections respiratoires diverses (bronchite, rhume, asthme…) et aux maux de gorge. Elle est aussi immunostimulante par son action positive sur les glandes surrénales, actrices majeures de la réponse immunitaire.

En prévention, on pourra verser 3 gouttes de ravintsara sur les poignets qu’on inspirera profondément, en utilisation quotidienne.

La rentrée ? Même pas peur !

Et hop, avec ces trois petites fioles dans la poche, nous voici parés pour amorcer un retour au bureau sous les meilleurs hospices ! L’action rapide et à large spectre des essences aromatiques en font de parfaits outils à garder sous la main pour prévenir ou soulager les tracas du quotidien.

On vous souhaite une reprise en pleine forme, avec les huiles essentielles !

Rappelons ici que les huiles essentielles comportent tout de même quelques contre-indications et précautions d’usage assez simples qu’il est important de ne pas négliger, au risque d’avoir de mauvaises surprises. Au moindre doute, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre naturopathe ou de votre pharmacien préféré.

Nota : pour celles-ci comme pour les autres huiles essentielles, privilégiez une culture biologique ou sauvage des plantes, un conditionnement en verre teinté préservant les principes actifs d’une lumière excessive, et soyez attentifs entre autres à l’indication précise du nom botanique de la plante (il y a par exemple une multitude de lavandes, qu’il serait mal avisé de confondre, car elles n’ont pas toutes les mêmes propriétés) et à son mode d’obtention (distillation à la vapeur d’eau pour les trois qui nous intéressent).

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

naturopathie

À propos de l’auteur

Futur naturopathe certifié, Jordi Tisserand aime faire profiter de son apprentissage au plus grand nombre.

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Interview avec Miguel Barthéléry

Par |4 mars 2016|

Le Chou Brave rencontre Miguel Barthéléry Miguel Barthéléry est Dr. en médecine moléculaire, Vegan et Crudivore. Il s'est intéressé de près à l'alimentation vivante comme outil puissant de prévention des

Lire l'article

Titre

Aller en haut