Livraison gratuite dès 100€ pour la France et la Belgique

Visitez la boutique
Logo Le Chou Brave
Logo Le Chou Brave

DLC, DDM et DLUO : mieux comprendre les étiquetages

Publié le : 22 juillet 2022Par

« Le yaourt périmé d’hier dans le frigo, je peux le manger ou pas ?
– Oui bien sûr, il ne s’est pas périmé à minuit pile !
– Non surtout pas, périmé c’est fichu !
– Bon, mettez-vous d’accord ! »

Parce qu’entre codification agroalimentaire et bon sens, il y a tout un univers : celui de la sécurité alimentaire et du consommateur, CHOU News vous aide à y voir un peu plus clair dans le casse-tête des étiquetages datés.

DLC, DLUO et DDM

La DLC correspond strictement à la date limite de consommation, majoritairement apposée sur les produits frais, ou considérés comme sensibles. Elle correspond à une date de consommation validée par la Protection des populations, et tient compte d’un délai péremptoire de sécurité.

La DLUO est la date limite d’utilisation optimale. Désormais remplacée de manière progressive par le sigle DDM (date de durabilité minimale), elle est généralement utilisée pour les produits transformés et de longue conservation  voire très longue  comme l’épicerie, la conserverie ou le surgelé. Il existe quelques exceptions sur certains produits frais, mais de moins en moins nombreux, en raison du caractère plus aléatoire du délai de DDM par rapport à la DLC selon le produit.

En France, la législation interdit la commercialisation de denrées alimentaires périmées. Certains pays voisins ont fait un autre choix. C’est le cas de la Suisse par exemple, qui a choisi de faire appliquer une date optimale d’utilisation du produit, ainsi qu’une date de péremption. De ce fait, entre ces deux dates, l’enseigne est tenue d’ajuster son prix en « offre spéciale » en raison d’un produit consommable de fraîcheur inférieur au reste de l’offre.

Il est vrai que certains produits de nos placards traversent les mois, voire les années… Notamment les épices. Là, une dose de bon sens vous aidera facilement à faire ce tri !

Ok, j’ai compris ! Et le sel de l’Himalaya, il est périmé, je le jette ?
– Je sais pas… Il est à 1 million d’années près.

Nous suivre

Recevez nos meilleurs articles, des idées recette, nos interviews en avant-première, et ne ratez aucun événement.

Inscrivez-vous à notre infolettre !

Partager cet article

alexandra-alphonse

À propos de l’auteur

Alexandra Alphonse est hypnothérapeute en hypnose contemporaine OMNI® & praticienne en psycho-énergétique.

Commentaires

Afficher

Laisser un commentaire

À lire aussi

Soutenez le ChouBrave

Par vos dons et vos achats vous encouragez :
  • Un magazine indépendant
  • Du contenu toujours plus qualitatif
  • L’achat de matériel, notamment pour les reportages vidéos (lumières, caméras, etc.)
  • Nos déplacements
  • L’impression des flyers et autres supports de communication
  • L’élaboration de différents projets
Je visite la boutique
Je m’abonne
Je fais un don

Les plus populaires

1404, 2020

Des magazines OFFERTS

Par |14 avril 2020|

À vos côtés pour vous inspirer, vous soutenir et vous enthousiasmer, Le Chou Brave magazine met à votre disposition du contenu gratuit ! Découvrez les premiers numéros du mag'

Lire l'article

Titre

Aller en haut